header-area-background-wrapper
Menu
site-banner
center-left-menu

Comment ça fonctionne ?

Vidéo de 1 min.
center-right-menu

Mise en place d'une entreprise pour les sociétés basées sur Internet

Aujourd'hui, de nombreuses entreprises sont basées sur des applications ou sur Internet, ce qui signifie qu'elles n'ont pas de base physique ; le plus souvent, elles proposent leurs biens et/ou services à un public mondial. Il n'est donc plus nécessaire d'enregistrer ces entreprises dans le pays de résidence de leur fondateur. Pour de nombreuses sociétés basées sur Internet, le fondateur, le développeur et le designer UX n'habitent pas dans le même pays, sans mentionner le reste de l'équipe qui peut travailler depuis n'importe quel lieu sur la planète. De plus, ces entreprises étant en ligne, elles n'ont pas besoin d'être liées à un lieu physique, comme celui où se trouve leur équipe. L'inscription de la société dans une juridiction offshore est donc une solution idéale pour les entreprises dont l'activité se déroule sur Internet.

La mise en place d'une IBS (International Business Company), d'une LC (Limited Company) ou d'une LLC (Limited Liability Company) est tout à fait indiquée pour les entreprises basées sur Internet, car elle peut offrir une réduction, voire la suppression de la taxation pour la société. Cette démarche permet également de simplifier la facturation des partenaires et/ou fournisseurs avec lesquels la société travaille, en plus de simplifier les moyens de paiement des employés. De plus, si l'activité d'e-commerce comprend des idées et applications originales, la société offshore peut détenir des droits de propriété intellectuelle, des brevets, des redevances et d'autres actifs pour le compte des créateurs de la société, ce qui leur offre davantage de sécurité dans les juridictions qui proposent souvent des options de confidentialité supérieures à celles de sociétés onshore. L'utilisation d'un directeur et/ou d'un actionnaire nominés est également possible dans ces juridictions, pour plus de confidentialité et de tranquillité d'esprit.

La création d'une IBC au Belize, dans les îles Vierges britanniques ou à Anguilla constitue un excellent choix pour une entreprise basée sur Internet, car on peut former une société en quelques jours dans ces juridictions. Ensuite, il est possible d'ouvrir un compte bancaire international au nom de l'entreprise. Une fois le compte bancaire de la société établi, un Compte de commerçant Internet, qui simplifiera les transactions en ligne que les clients de l'entreprise veulent réaliser pour les biens et/ou services proposés, peut également être mis en place.

Si l'entreprise en ligne utilise Bitcoin, une société à responsabilité limitée à Hong Kong serait la solution préférable : cette juridiction permet l'utilisation de la devise numérique, qui gagne une popularité croissante dans le monde de l'e-commerce.

De plus, une entreprise basée sur Internet pouvant ne pas avoir de siège social en particulier, il est possible d'ouvrir un bureau virtuel pour permettre aux fournisseurs ou clients de contacter la société plus facilement. SFM propose des bureaux virtuels à Genève, Londres, Hong Kong et Ras el Khaïmah, qui peuvent comprendre des services téléphoniques, de réception de messages et de fax, et de transfert d'e-mails. Ainsi, le ou les propriétaires bénéficiaires de la société ont l'assurance de n'ignorer aucun partenaire ou client.

SFM travaille dans 15 juridictions différentes, et nous offrons aux entreprises la possibilité de former une société offshore en seulement 24 heures, suivie de l'ouverture d'un compte bancaire international en seulement quelques jours.

Du début à la fin, SFM peut gérer tous les processus de formation de société et d'ouverture de compte bancaire pour vous. Nous offrons une solution unique pour tous vos besoins de services de société et d'ouverture de compte bancaire. Pour commencer le processus dès aujourd'hui, complétez un formulaire de commande en ligne au lien suivant : COMMANDER

 

Enregistrez votre société